L'histoire d'une
DS au Québec!

Les dossiers

Importer une voiture Française au Canada

Le transport, maritime et terrestre

La douane: les documents, les frais et les taxes

L'inspection mécanique et le certificat de conformité

L'assurance

L'immatriculation

Les pièces Citroën

 

L'inspection mécanique et le certificat de conformité

Quand les voitures d'alleurs sont suspectes et les épaves d'ici s'en tirent...

Si vous vivez au Québec, vous savez comme moi qu'il n'est pas rare de voir circuler impunément sur nos routes ce que nous appelons affectueusement des « cancers ». Même si le sobriquet fait fi de la plus élémentaire rectitude politique, il n'en demeure pas moins que ces véhicules représentent de véritables dangers publics. Pour qu'ils soient retirés de la circulation, ou bien il rendent l'âme et meurent de causes naturelles, ou bien ils font l'objet d'une inspection mécanique après interception par les forces de l'ordre, ce qui, apparrement, arrive assez peu souvent...

Par rapport à l'inspection domestique, les véhicules importés subissent donc une vérification obligatoire très sévère. Même un lave-glace défectueux est suffisant pour vous immobiliser, sachez-le. Il y a un deux types de défectuosités: mineure et majeure. Le lave-glace disfonctionnel est jugé mineur. Toutefois, en pratique, il vous empêchera d'obtenir le certificat de conformité. Il y a aussi l'arbitraire du vérificateur. Sur une DS, un « suintage » de LHM ou LHS (ça peut arriver, c'est pour ça qu'on a un bidon sous le capot, non?) sur une canalisation de frein est considéré comme une « fuite » alors que la même chose à la sortie du réservoir pourra passer pour un déversement accidentel... Les phares jaunes sont acceptés par certains et pas par d'autres...

Si vous pensez vous en tirer avec un pneu un peu trop usé, une biellette de direction qui chatouille ou une sphère de suspension incertaine, vous êtes averti. On ne lésine pas avec la sécurité routière au Québec... pour les voitures étrangères. Quant à la pollution atmosphérique, on en a rien à cirer!

Bon, ça c'est la partie éditoriale!

Inspection et évaluation

Au Québec, vous devrez évidemment immatriculer (et assurer) votre nouvelle DS si, bien sûr, vous désirez rouler.

Aussitôt la voiture dédouanée, vous pouvez vous rendre à la SAAQ ou chez l'un de ses mandataires. Vous pourrez immatriculer la voiture pour aussitôt la remiser. Vous demanderez alors un « Transit » (immatriculation temporaire de 12 heures) pour vous permettre déplacer la voiture. Si c'est possible, Je vous suggère de prendre rendez-vous d'avance pour l'inspection du véhicule et ainsi « économiser » un transit.

Pour obtenir le droit de circuler, vous devrez donc vous rendre chez un mandataire en vérification mécanique.de la SAAQ qui délivrera, le cas échéant, un Certificat de conformité mécanique. Pour fins d'assurance, plusieurs centres offrent les services d'un estimateur de véhicules anciens qui pourra, au même endroit, faire une évaluation de votre véhicule et vous donner une bonne idée de la somme annuelle à investir annuellement pour assurer votre tôle. Consultez la rubrique L'assurance.

Au Québec, pour vous rendre au point d'inspection et/ou d'estimation

  • Si le certificat d'immatriculation Français est toujours valide, que vous êtres dûment assuré et que le véhicule roule (ce qui doit être le cas puisque vous y allez...!), vous devez préalablement prendre rendez vous et vous rendre à l'heure convenue au centre de vérification. Compter au moins une (1) heure pour l'inspection. Il y a des frais entre 85 et 100$ à débourser.
  • Si le certificat d'immatriculation Français est expiré, vous pouvez vous rendre au bureau de la SAAQ ou chez un de ses mandatare et obtenir une immatriculation temporaire (« Transit » de 12 heures) vous permettant de circuler librement sur le sol Québécois. Attention toutefois, l'immatriculation temporaire ne peut être faite que deux (2) fois sur le même véhicule.

Après avoir franchi cet étape

Vous disposerez alors:

  • d'un certifcation de conformité mécanique;
  • de l'estimation pour fin d'immatriculation définitive et, le cas échéant, d'amendement du montant de TVQ à payer si la valeur déclarée est déraisonnable.
  • et si vous en avez demandé une et que le centre d'inspection offre ce service, une évaluation pour fins d'assurance.

Si tout s'est bien déroulé, vous devriez être en mesure, à partir de maintenant, d'assurer et d'immatriculer votre DS !