L'histoire d'une
DS au Québec!

Pour lire et voir...

Dans la liste déroulante, trouvez toutes les rubriques.

 

Georges et ses breaks: la suite

Au coeur toutes les passions, se côtoient courage et folie. Ce délicat équilibre entre l'abnégation la plus totale et la déraison la plus profonde s'exprime de bien des façons.

Ansi, l'auteur de ces lignes, pris d'un accès de passion de courage et (surtout) de folie, a décidé d'importer une DS au Québec.

De l'autre côté de l'étang, Georges, pris d'un accès de passion de courage et de folie (NDLR: notez que je ne mets nulle part le mot « surtout » entre paranthèses...) a décidé d'importer en France des (oui plusieurs...) DS Break canadiennes et états-uniennes.

Gesorges et ses breaks n'ont pas fini de m'étonner!

Pour donne suite, je laisse Georges commenter lui-même les premières images de ses travaux de restauration d'un break 1972 édition canadienne à partir de la coque d'un break états-unien et 1969. La rigueur de l'hiver du Québec aura eu raison du chassis de la '72...